Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pépé à l'ONU, 24 septembre 2013.

Pépé à l'ONU, 24 septembre 2013.

Le 23 avril 2013, j’avais écrit sur Pépé Mujica, le président Uruguayen et cet article reste au fil des mois l’un des plus visités du blog. Plusieurs personnes m’ayant demandé ce que devenait ce président hors normes, je vous signale qu’il s’est un fois de plus illustré lors d’un discours devant l’assemblée générale des Nations Unies, ce 24 septembre. Si nos médias ont fait l’impasse sur l’événement, le discours de Pépé circule sur les réseaux du monde entier. C'est "le discours que les gouvernants n'ont pas écouté mais que le monde se partage avec enthousiasme" suggère le site colombien Las2orillas. Poétique, prophétique, atypique, romantique, lyrique, différent, les adjectifs ne manquent pas dans la presse latino-américaine pour qualifier ce surprenant propos d'un chef d'Etat qui fustige l'ordre mondial et la société de consommation.

- « …Je viens du Sud, du carrefour de l’Atlantique et du Rio de la Plata… ».

- « …Si l'humanité entière aspirait à vivre comme un Américain moyen, nous aurions besoin de trois planètes… »

- [Nous sommes dans] « …une civilisation contre la simplicité, contre la sobriété, contre tous les cycles naturels, et, ce qui est pire, une civilisation contre la liberté de disposer du temps de vivre les relations humaines, l’amour, l’amitié, l’aventure, la solidarité, la famille… »

- « …les Uruguayens ont passé cinquante ans sans croissance, à remémorer leur victoire au stade du Maracanã, lors de la Coupe du monde de football de 1950… »

- « …Mes erreurs étaient le produit de mon temps, je les assume. Mais il y a des fois où j’ai envie de crier : si seulement nous avions la force de l’époque où nous cultivions autant l’Utopie !... »

- «… Au lieu de faire la guerre, il faudrait mettre en œuvre une politique néo-keynésienne à l’échelle planétaire, pour abolir les problèmes les plus honteux… »

Nous sommes loin de la langue de bois onusienne habituelle et l’on peut imaginer le froid qu’un tel discours a du jeter sur cette noble assemblée !...

Le texte intégral du discours en espagnol se trouve sur la page : http://www.las2orillas.co/el-discurso-los-gobernantes-escucharon-en-la-onu-pero-el-mundo-comparte-con-entusiasmo/