Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La terre a tremblé sur l'île de Céphalonie.

Le journal d'ARTE a l'avantage d'être à la fois bref et international. Hier soir, les sujets concernaient les victimes de la guerre en Syrie, l'économie de l'Iran qui redémarre, les nouvelles de la Berlinade.

Je sais que je ne suis pas objectif dès qu'il s'agit de la Grèce, mais j'espérais que l'on nous dise un mot du tremblement de terre sur la lointaine et minuscule île de Céphalonie en Grèce. Mais rien, ni sur Arte, ni sur TF1, ni sur A2, FR3, M6... C'est vrai que l'actualité du moment est chargée: entre la fille du roi d'Espagne qui découvre les joies des tribunaux, la secrétaire d’État américaine qui se lâche au sujet de l'Europe, les JO d'hiver en Russie, les émeutes ukrainiennes, les inondations bretonnes, il y a de quoi gloser.

Un immeuble de Céphalonie.

Un immeuble de Céphalonie.

Céphalonie, située dans la mer Ionienne en face de la ville de Patras, est une île montagneuse de toute beauté, sauvage et luxuriante, et recélant une faune (chevaux sauvages) et une flore endémique remarquable (violettes, orchidées, bugles...). Elle est mentionnée dans l'Iliade et l'Odyssée sous le nom de Deuchalion comme étant une possession du royaume d'Ulysse. Malheureusement, elle est juste au dessus d'une faille tectonique importante où le plateau européen rencontre le plateau égéen (la même configuration que la faille de San Andreas en Californie).

L'île compte actuellement 35 000 habitants. En 1953 déjà, un séisme de 7,2 de magnitude avait fait 600 morts et détruit la plus grande partie de l'île. Un 1er séisme a eu lieu le 26 janvier, suivi d'un 2ème le 3 février, d'une magnitude de 6,1. Si le nombre de victimes (quelques blessés seulement) est heureusement réduit, c'est une catastrophe pour les habitants dans le contexte de la crise économique. Il n' y a aucun espoir que le gouvernement aide en quoi que ce soit les centaines de familles dont les maisons, magasins, entrepôts, écoles, sont maintenant inhabitables et irréparables. 1600 personnes ont été provisoirement hébergées à bord de deux ferries envoyés dans le port d'Argostoli. Mais ces ferries seront-ils encore là en été, au plus fort du trafic ? On a en outre officiellement enregistré plus de 1100 répliques depuis le deuxième séisme, ce qui n'est guère rassurant.

La principale source de revenus de l'île étant le tourisme, il est à craindre que la peur d'une nouvelle réplique dissuadent les touristes pour la saison 2014, ce qui serait dommage. Le ministre de l'Intérieur, Nikos Dendias, qui est venu sur l'île a été hué par les habitants malgré la forte escorte policière qui l'accompagnait. La colère est d'autant plus grande que 500 000€ avaient été débloqués en 2008 pour préparer Céphalonie aux tremblements de terre attendus et que rien n'a été fait, l'argent ayant "disparu"! En attendant, Liksouri et Argopolis sont devenues des villes fantômes, la pluie n'arrête pas de tomber, l'eau n'est plus potable...

La vidéo suivante est sous-titrée Kéfalonia, pou pas ? (Céphalonie, où vas-tu?)!....

Vidéo amateur réalisée par une famille étrangère installée depuis cinq ans dans l'île.

Tag(s) : #Grèce