Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un comble: oser la démocratie à Athènes!...

"Oser la démocratie" : le prochain colloque du "Nouvel Obs" se tient à Athènes les 6 et 7 février, en présence d'Antonis Samaras, Valéry Giscard d'Estaing, Jacques Delors, Martin Schulz... Inscrivez-vous ! L'Europe a-t-elle perdu la confiance des peuples ? Sur tout le continent les anti-européens progressent ; partout ou presque le populisme marque des points ; partout l'abstention menace de battre des records pour les élections européennes. Il n'est qu'un remède au mal qui frappe l'Union : la démocratie. Plus exactement, une démocratisation des institutions européennes.

L’annonce est claire, l’Europe a des défauts qu’il est temps de corriger, mais elle reste la moins mauvaise des constructions politiques possibles. Contre l’avancée des souverainistes, des anticapitalistes et des abstentionnistes (traduisons les nationalistes, les populistes et les irresponsables), il est temps de resserrer les rangs, d’enfoncer le clou démocratiquement planté par le traité de Lisbonne (adopté contre 54% des Français), de faire oublier aux Grecs que la seule évocation d’un référendum a politiquement tué l’ex premier ministre Papandréou…

La liste des personnalités invitées à enfoncer le clou est éloquente:

- Des fondateurs de cette Europe malade : Jacques Delors, Giscard d’Estaing…

- Des Grecs responsables de la crise actuelle : Samaras, Venizelos, Kapsis, Stournaras…

- Des journalistes aux ordres : Yves Bigot, Bernard Guetta…

- Des économistes défenseurs des institutions en cause : Elie Cohen, Jean Marc Daniel…

- Des parlementaires qui n’ont rien fait pour démocratiser l’Europe quand ils étaient en poste : Michel Barnier, Bernard Kouchner…

- Quelques intellectuels alibis : Tahar Ben Jelloun, Markaris…

- L’avant-garde troïkane d'Angela Merkel : Hans Fuchtel (ministre allemand des affaires grecques).

Et ce sont ces gens là que le Nouvel Observateur invite pour refonder une Europe démocratique !… Le choix d’Athènes pour un tel colloque aurait dû nous mettre la puce à l’oreille. Pourquoi choisir le lieu d’expérimentation de ce qu’il y a de pire dans la politique européenne, là où la crise n’est pas seulement économique mais humanitaire, là où la démocratie est le plus tragiquement attaquée ?

Eva Joly

Eva Joly

Deux noms tranchent parmi la liste des invités : Celui d’Eva Joly, connue pour être la juge intègre, l’experte de la crise islandaise, l’écologiste intransigeante, la femme politique de haute moralité, et celui moins connu de Giorgos Vichas, cardiologue et fondateur du dispensaire social Ellinikon à Athènes. Eva Joly croirait-elle encore que les personnages mentionnés plus haut sont convertibles à l’humanisme ? Dans ce cas, elle serait bien naïve et apporterait de l’eau au moulin de ses détracteurs qui, lors de sa candidature à la présidentielle de 2012, la jugeaient inexpérimentée et sans aucune connaissance des codes nécessaires. Giorgos Vichas est plus intéressant. En assurant des soins gratuits à des milliers de Grecs démunis de tout, il s’est mis au cœur de la tourmente et voit chaque jour défiler dans les locaux d’Ellinikon, des centaines d’accidentés de la conjoncture, de victimes des sages mesures d’austérité que défendent avec tant de force les grands penseurs rassemblés à ce colloque. Le blogueur Okéanos nous explique que Vichas a été lui aussi invité pour donner son point de vue sur le système de santé publique en Grèce. Le Nouvel Observateur lui a ensuite signifié qu’un changement dans l’ordre du jour ne lui permettrait pas d’intervenir. On comprend ! Une voix aussi discordante dans ce concert de faux-semblants aurait sans aucun doute fait tache !...

Giorgos Vichas

Giorgos Vichas

Quel dommage qu’Eva Joly et Giorgos Vichas n’aient pas organisé pour les 6 et 7 février un contre colloque avec pour invités les nombreux collectifs de citoyens qui réparent avec succès les erreurs de nos politiques, les rares opposants qui osent de réelles contre-propositions comme Alekos Alavanos, les rares journalistes et blogueurs comme Okéanos ou Panagiotis Grigoriou, comme les résistants de feu l’ERT qui nous informent de la réalité quotidienne de la crise !...

Tag(s) : #Démocratie