Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Argent et pouvoir...

Souvent j’entends parler du pouvoir de l’argent, les uns regrettant de ne pas en avoir assez, les autres hurlant après les loups qui en ont trop. Mais peu se rendent compte à quel point l’argent implique des rapports de pouvoirs qui infectent la société, dans tous les aspects de notre vie quotidienne. L’argent est d’un usage si ancien et si commun que nous avons oublié de l’interroger, que nous ne voyons plus les effets qu’il produit. Nous attribuons de ce fait à tous les abus de pouvoir, des causes secondaires en omettant de voir que la cause première en est l’argent. Nos luttes contre les pouvoirs en tout genre échouent par manque d’analyse, par erreur stratégique, comme si l’on voulait combattre la fièvre en cassant le thermomètre, éradiquer l’épidémie en construisant un cimetière…

Argent et pouvoir...

Les profits financiers sont d’autant plus grands que les salariés sont mal payés. Il est donc normal que les détenteurs de capitaux cherchent à déréguler le travail et à augmenter le chômage. Ouvriers de tous pays, unissez-vous pour la désargence !

Argent et pouvoir...

Le pouvoir de l’homme sur la femme s’appuie sur un meilleur salaire, une place plus haute dans la hiérarchie, une plus vaste offre d’emplois. L’homme riche peut avoir les femmes les plus belles et en quantité illimitée, et d’autant plus facilement que beaucoup de femmes manquent du nécessaire. Féministes, luttez pour la désargence !

Argent et pouvoir...

Le pouvoir du politique le mène si près de l’argent qu’il finit par y sombrer et qu’il oublie sa charge pour n’en garder que la sinécure, quand ce n’est pas l’abus de biens sociaux. Anarchistes, optez pour la désargence !

Ce qui est gratuit ne rapporte rien, tout doit être payant pour qu’il y ait profit. Il est donc logique que certains s’approprient le vivant en brevetant des semences, qu’ils inventent des plantes stériles, qui en plus, nécessitent force engrais et pesticides. Agrobiologistes, compostez votre monnaie !

Argent et pouvoir...

L’argent n’ayant pas d’odeur, il mène à toutes les compromissions envers la morale. Il y a longtemps que nous avons compris qu’il est plus difficile au riche qu’au chameau de passer par le chas de l’aiguille. Croyants de tous les Dieux, excommuniez l’argent !

L’argent étalonne l’individu en fonction de ses performances économiques et partant de là, de toutes ses autres performances possibles : plus de muscles pour la médaille, plus de cerveau pour le Nobel, plus gros attributs pour convaincre ces dames, plus de biens pour que tout cela se voit. Complexés de toute tendance, brûlez vos billets de banque !

Tous les chefs sont mieux payés, qu’ils soient chef d’orchestre, de chantier, de parti, de famille. Ils ont donc le prestige qui va avec, le droit d’exclure le responsable de la fausse note, du mauvais geste, de la mauvaise idée, de l’originalité. Sous-fifres de tous les groupes, ruinez les chefs !

Argent et pouvoir...

Les lois étant faites par les riches sont généralement des lois de puissants qui ne bénéficient guère aux misérables. Le trader qui vole une fortune est moins puni que le voleur de bicyclette. Monsieur de la Fontaine le disait déjà. Les juges eux-mêmes sont moins enclins à pardonner les écarts du gueux que du notable. Condamnés pour l’exemple, signez pour la désargence !

Avez-vous remarqué que les riches sont souvent plus beaux que les pauvres, que le bon est couteux, que le bien nécessite de gros moyens ? Les riches ont plus de goût (ils accrochent des toiles de maîtres à leurs murs, mangent chez les meilleurs chefs), plus de culture (ils visitent les sites lointains, ont de plus grandes bibliothèques, s’abonnent à l’opéra). Artistes, enseignants, maîtres queues, dispensez vos talents gratuitement !

Des millions de gens de bonne volonté descendent dans les rues du Monde, pour défendre leurs emplois, leurs salaires, leur santé, face à des pouvoirs sourds et menés par des chefs de file souvent oublieux de leurs bases. Les maigres victoires de cette masse agissante et généreuse pèsent peu au regard des attaques qu’elle subit. Syndicalistes de tous bords, écrivez sur vos banderoles « Non à l’argent ! »

Argent et pouvoir...

La recherche médicale est financée quand elle peut aboutir à une production rentable de médicaments, à un marché étendu de malades. Tant que le pouvoir de l’argent interfèrera dans l’orientation des chercheurs, certaines maladies resteront “orphelines”, certains patients oubliés. Orphelins oubliés, pétitionnez pour une civilisation sans argent !

La déclaration des droits de l‘homme a beau être universelle, les profits monétaires ne sont pas compatibles avec les libertés fondamentales, avec l’égalité des chances, avec la justice sociale. Au nom de cette déclaration, beaucoup se battent pour les Roms, pour la liberté de la presse, pour la défense des homosexuels, des prisonniers, des immigrés, des minorités, etc. Droit-de-l’hommistes, rassemblez toutes vos luttes contre le pouvoir financier !

Argent et pouvoir...

Indignés, révoltés, mais en vain, nous subissons tous la loi d’un néolibéralisme de plus en plus sauvage. Les tenants de ce pouvoir qui nous impuissante n’ont que deux armes réelles, l’argent qui leur permet tout et l’idée d’un Nouvel Ordre Mondial qui les rassemble. Nous n’avons pas comme eux de moyens médiatiques, pas de fondations charitables faisant écran, pas de politiques que nous pourrions acheter, pas d’experts hautement salariés… Mais nous pourrions avoir le nombre si, chacun gardant sa sensibilité propre, son intérêt particulier, sa philosophie personnelle, son histoire militante singulière, nous appuyions ensemble sur le seul levier capable de bouger l’énorme puissance qui nous domine, celui de la désargence, si, comme eux, nous nous servions du seul point d’appui universel et symboliquement central, l’argent.

Tag(s) : #Désargence