Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J. moins cinq...

Ce prochain dimanche, les Grecs vont voter pour un nouveau gouvernement. Ces élections sous haute surveillance de l'Union Européenne, subissent des pressions, des mises en garde, voire des menaces telles, que les signataires de l'Appel de Nantes de 2011, lancent une nouvelle campagne de soutien. Faites circuler ce texte auprès de vos réseaux.

" En novembre 2011, l'Appel de Nantes "Je suis grec en solidarité" recevait un important écho, pour avoir dénoncé le diktat de la Troïka sur le peuple grec, et pour avoir appelé les philhéllènes de toutes nations à se considérer comme des citoyens grecs, en solidarité, à la fois symbolique et en actes.

"En cet hiver 2014-2015, le peuple grec doit encore subir l'ingérence de la Commission européenne, qui ose dicter au peuple grec son choix électoral, et qui tente d'intimider et d'apeurer en brandissant la menace de lourdes sanctions si la Grèce choisissait de porter SYRIZA au pouvoir.

"Nous, signataires de l'Appel de Nantes, renouvelons notre Appel de 2011, comme Grecs de cœur. Nous protestons contre l'ingérence des banquiers-spéculateurs, et leurs représentants, dans les élections grecques.

"Nous considérons que les Grecs ont le droit de choisir une voie politique salutaire, qui soit à la fois le refus de l'austérité imposée et le refus de la tentation d'une extrême-droite raciste et néo-nazie.

"C'est cette Grèce que nous aimons, car son choix peut aujourd'hui inaugurer une nouvelle ère pour l'Europe, et offrir un apport immense et historique à la France, à l'Espagne, à l'Italie, à toutes les nations européennes, pour inventer un destin commun démocratique.

"C'est la Grèce que nous attendons, celle qui inventait la démocratie il y a 2500 ans, et celle qui osait dire non aux prétentions des fascistes, le 28 octobre 1940. Nous sommes tous Grecs en solidarité".

Nantes, le 18/01/2015, Luc Douillard, Gilles Gelgon.

Tag(s) : #Grèce