Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il est des semaines où l’actualité tue l’information. C’est le cas en ce moment (du 31 octobre au 06 novembre) où les migrants, ballotés de jungles en hébergements provisoires, les élections américaines et françaises, prennent toute la place. Cherchons donc ailleurs, sur les blogs, dans la presse étrangère…

            Sur son blog, le journaliste américain John Pilger, nous explique qu’Hillary Clinton a la faveur des médias autant que du lobby militaro-industriel. Et pour cause, elle a soutenu le bain de sang irakien ; lors de l’élection d’Obama elle a déclaré qu’il fallait “totalement détruire” l’Iran ; en tant que sénatrice elle a œuvré pour la destruction des gouvernements libyen et hondurien ; elle a évoqué dans sa campagne la nécessité d’écraser la Russie et la Chine… Donald Trump, en revanche, est bien moins soutenu par les médias américains, non en raison de sa versatilité, de son racisme, de sa xénophobie ou de sa vulgarité, mais parce qu’il fait obstacle à cette politique va-t’en guerre ! John Pilger nous signale que “la plus grande accumulation de forces dirigées par les Etats-Unis depuis la Seconde Guerre mondiale est en route dans le Caucase et l’Europe orientale à la frontière avec la Russie, en Asie et dans le Pacifique, où la Chine est la cible.”

  • Sur son blog, l’anthropologue grec Panagiotis Grigoriou fait état d’un certain nombre de camions militaires d’origine inconnue, bourrés d’électronique (spécialisés dans la guerre de ce genre d’après les témoins oculaires qui en savent alors davantage sur ce genre... d’aide humanitaire), circulant librement... mais camouflés (sans inscriptions ni emblèmes) à Lesbos, et que la Police tout comme les autres... autorités grecques auraient reçu l'ordre de fermer leurs yeux, ainsi que d'avaler toute leur langue... et la salive avec !” Le gouvernement grec, sous tutelle européenne n’ayant plus aucun contrôle de ses frontières égéennes, Grigoriou se demande si les îles ne seraient pas “le futur théâtre d’opérations militaires d’envergure ou pas, entre l’Otan et la Russie ”?
  • Au début de la semaine, un journaliste lituanien rapportait le discours du chef d’état-major de l’armée devant une commission sénatoriale : « Nos Mirages, en état d’alerte maximum, ont ainsi décollé 6 fois en 24 heures ce week-end pour intercepter une dizaine d’avions russes, dont des avions de chasse. Depuis le 31 août 2016, le détachement a déjà effectué 16 décollages sur alerte, alors que le détachement précédent n’en avait effectué que 4 au total…» Ceci explique que le département lituanien de la sécurité de l’État ait édité un livret de défense civile pour donner à la population des conseils ainsi que des consignes à suivre dans l’éventualité d’une agression russe…
  • Encore plus drôle : une vidéo circule sur le Net dans laquelle Julian Assange déclare que les mails d’Hillary Clinton parlent explicitement du financement par les USA de l’armée saoudienne (à hauteur de 80 milliards de dollars) et que l’Arabie Saoudite en refile une bonne part à Daesh !Qui dit vrai, qui fait de l’intoxication ? Les Russes, Wikyleaks, le clan Clinton, les journalistes… ? A ce jeu de dupe, il faudra attendre 50 ou 70 ans et l’ouverture des dossiers officiels pour être informés…

Jacques Nikonoff

Elections françaises:   

                Je me suis amusé à faire un petit sondage sur un panel non représentatif : le petit café du matin où l’on ne rencontre ni politologues, ni experts en décryptage médiatique, mais des citoyens ordinaires qui, se croyant encore obligés de voter, suivent attentivement les débats audio-visuels et lisent le quotidien local chaque matin en échangeant leurs opinions. La question était : Qui connaît le candidat Jacques Nikonoff ? Qui en a entendu parler ?... Personne, même le petit vieux du fond qui est capable de citer tous les élus qui ont été en poste depuis des années ! Une tronche, ce petit vieux. Quand on cherche le nom d’un député ou d’un ministre, il suffit de le lui demander. Silence ! Nikonoff est inconnu, autant que son parti le Pardem.

                Un des clients croit avoir entendu un nom de ce genre, une fois, mais il n’en sait rien de précis sinon que c’est un rigolo, un farfelu. J’ai donc décliné une rapide biographie : né en 1952, ouvrier soudeur pendant dix ans, puis élève aux Arts et Métiers,  puis à l’institut des Hautes études politiques, puis à l’ENA, nommé administrateur civil à la Caisse des Dépôts, puis représentant aux USA de cet organisme public et attaché financier pour le Trésor, spécialiste des questions d’emploi et de retraites… Comme farfelu, on fait mieux. “Mais alors pourquoi personne n’en parle,” me demande-t-on ? Parce qu’il n’a pas les mêmes idées que les hommes politiques en place, que les grands capitalistes, que les journalistes qui sont payés par les dits capitalistes. Il est “tricard” dans les médias !  “Son parti, le Pardem (parti de la démondialisation), vous n’en entendrez jamais parler à moins de le chercher sur Internet. Mais pour que vous le cherchiez, il faudrait au moins que vous ayez entendu son nom et ce n’est pas demain la veille ! On appelle cela La Démocratie…

Nouvelles de Grèce : Le gouvernement Tsipras vient d’être remanié : on enlève les moins mauvais pour les remplacer par des pires ! Les quelques ministres qui ont tenté de faire obstacle aux privatisations voulues par les colonisateurs (Allemagne et France), limogés ! Le ministre de l‘éducation qui tentait de séculariser l’école au grand dam de l’église orthodoxe, licencié !... Alexis Tsipras nous explique qu’il s’agit “de poursuivre les réformes et de changer les comportements..”. Nos amis grecs ont ainsi sous-titré cette belle langue de bois : “il s’agit d’éliminer les ministres indociles vis-à-vis des institutions européennes, de mettre au placard ceux qui dérangent les investisseurs étrangers…” Elle est pas belle, la vie !!!       

Tag(s) : #Politique, #Grèce, #Billets