Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voter, c’est donner sa voix et donc devenir aphone. S’abstenir en le faisant savoir, c’est préserver sa voix pour hurler qu’il est temps de refaire de la politique. C’est ce que nous propose  Franck, “l'abstentionniste qui énerve les cons” ! (Voir) 

Depuis 1789, des esprits éclairés tentent d’instaurer une “démocratie directe”, c’est-à-dire le gouvernement du peuple par le peuple. Malheureusement, ce sont les bourgeois, dont le seul but était de récupérer le pouvoir et les privilèges de la noblesse, qui ont gagné. Ils l’ont fait avec intelligence, en accolant à la démocratie le qualificatif “représentative”. Le stratagème a si bien réussi que, 228 ans plus tard, on parle encore de “démocratie représentative” sans soupçonner l’oxymore ! Pire encore, ces bourgeois étaient Jacobins, c’est-à-dire adeptes d’un pouvoir centralisé et autoritaire, opposés aux Girondins, ceux qui prônaient une décentralisation des pouvoirs, un municipalisme quasi libertaire, un fédéralisme des provinces, en plus d’une démocratie directe. Les Girondins de 1789 ont été guillotinés, les Girondins de 2017 sont étouffés! Tout cela est fort bien expliqué dans la vidéo “J’ai pas voté”, en particulier par l’intervention de Loïc Blondiaux, professeur de sciences politiques à Paris 1. (Voir)

Aux dernières élections législatives, si les abstentionnistes avaient été comptabilisés au même titre que les votants, 17 sièges sur 577 seraient pourvus, les 560 autres représentant les abstentionnistes, resteraient vides ! Alors seulement, notre Parlement pourrait être qualifié de “représentatif” de l’opinion du peuple. Une vieille vidéo canadienne raconte la même histoire sous forme de conte pour enfants et mérite d’être remise au goût du jour en ces temps électoraux : “Le gouvernement des chats au pays des souris”. (Voir)

Ce que nous propose Franck, c’est de manifester le poids politique réel de cette masse silencieuse qui, par souci du bien commun et non par indifférence ou amour de la pêche à la ligne, s’abstient de voter, c’est-à-dire de pérenniser un système aristocratique qui se moque du peuple. Sur son site, intitulé “Bureau d’Abstention”,  vous pouvez vous inscrire et donner votre nom, votre adresse, votre situation (ex-électeur, blanc ou nul, non-inscrit…), vous pouvez donner vos commentaires et les motifs de votre abstention. Vous pouvez aussi créer un bureau de vote alternatif, à côté des bureaux officiels, au café du coin, chez votre boulanger.  Tous ces votes abstentionnistes seront enfin comptabilisés et donneront une visibilité de la soi-disant légitimité des politiques ! (Voir)

 

Quand il sera officiel que les députés et sénateurs ne représentent qu’eux-mêmes et ne défendent que leurs propres intérêts, que ce ne sont pas les hommes qui sont en cause mais un système inique, obsolète et mensonger, alors peut-être le peuple cessera d’être aphone, et cesseront les qualificatifs de  “populistes”, d’anti-démocrates, de pêcheurs  la ligne…  

On peut aussi rappeler que le vote nous est présenté comme le seul rempart de la démocratie, ce qui doit bien faire rire les journalistes turcs qui croupissent dans les geôles d'Erdogan!

Tag(s) : #Politique, #Coup de gueule., #Démocratie