Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je reçois un mail alarmant m’informant que l’Europe entière a été intoxiquée à l’iode 131 radioactive, et ce, dans le silence assourdissant des grands médias. Les faits semblent avérés et sont relayés par une bonne vingtaine de sites écologistes et de blogs d’information indépendants, français, mais aussi belges, canadiens, espagnols… En revanche, j’ai beau faire appel à Médiapart, au Monde, à France info, à 20 minutes, au Figaro…, rien à signaler, dormez braves gens !
            Reprenons “les faits avérés” : La Norvège exploite un réacteur nucléaire de recherche dans la petite localité de Halden. Il est en activité six mois par an en moyenne pour fournir des données à la recherche et accessoirement fournir de la vapeur à l’usine de papier voisine. Le 24 octobre 2016, il y a bien eu un incident significatif sur le réacteur nucléaire lors d’une manipulation du combustible usé. Cet “incident” a conduit à évacuer le personnel de la centrale et a entrainé des rejets radioactifs dans l’atmosphère (de l’iode 131 radioactive). Jusque-là, c’est clair, et un rapport de l’Autorité Norvégienne de Protection Radiologique en atteste.

L’affaire se complique quand apparaissent les alertes des blogueurs à partir du début mars 2017, soit plus de quatre mois après l’incident : “ …nous avons appris (par la bande) que la Norvège contamine toute l'Europe avec de l'iode 131 radioactive…” ; “le cœur du réacteur serait, comme à Fukushima, hors de contrôle” ; Le risque de contamination des populations du Nord et jusqu'à la France n'est pas négligeable notamment pour les enfants et adolescents” ; L’iode 131 est un des produits de fission les plus redoutés lorsqu'il est relâché dans l'environnement“ ; “Ce n'est que le 13 février 2017 que l'IRSN (Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire) français a confirmé que de l’iode 131, radionucléide d’origine artificielle, a été détecté, courant janvier 2017..., en Europe”…

            Le 14 mars, l’association indépendante CRIIRAD publie quelques précisions : “Il s’agit d’une confusion entre deux événements : De l’iode 131 (isotope radioactif artificiel) a été détecté à de faibles niveaux dans l’air ambiant de plusieurs pays européens en janvier 2017. L’origine exacte de cet iode 131 n’est pas connue et plusieurs hypothèses sont envisageables.” La relation entre l’incident de Halden et la présence “à faible niveau” d’iode 131 dans l’atmosphère ne serait donc que fortuite… On peut cependant s’étonner que les analyses des filtres atmosphériques aux environs de la centrale aient été effectuées du 17 au 24 octobre à 6h 43. L’incident s’étant produit le 24 à 11h29, était-il plus prudent de stopper les analyses ?

 

Ville d'Halden (Norvège)En l’absence de sérieux, dans les informations fournies par les autorités norvégiennes, par les services de surveillance nucléaire européens, par les médias, en l’état des affirmations des blogueurs et journalistes indépendants qui malheureusement omettent le plus souvent de fournir des références précises et les sources de leurs informations, chacun peut croire ce qu’il veut. Soit la centrale de Halden a déversé quantité d’iode radioactive sur l’ensemble de l’Europe et la proportion des cancers de la thyroïde va encore augmenter, soit les anti-nucléaires jouent à nous faire peur et c’est notre cerveau qui est contaminé.

            Dans les deux cas, c’est encore le pingouin lambda qui va trinquer et que l’on va accuser de complotisme quand il se plaindra de son cancer… Mais c’est tellement commode de crier haro sur le baudet quand c’est l’ânier qui a conduit l’animal dans le bourbier!  Tellement commode d’omettre une information pour dire ensuite que le citoyen fabule! Tellement commode de s’attarder sur l’emploi fictif d’une gamine de ministre plutôt que sur la santé des 700 millions d’Européens!  Les médias ont besoin de financement, l'industrie nucléaire n'a pas besoin que l'on connaisse ses finances, une pollution dissimulée, c'est autant d'argent économisé. Ceci explique peut-être cela...