Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Brèves d’indécences !....

Dans la même journée, j’apprends deux nouvelles insanités de nos hommes et femmes publics. Attention, deux c’est la limite, à trois, je saute ! Il paraîtrait que Mme Carla Bruni aurait réussi, durant la présidence de son époux, à faire financer son site personnel (www.carlabrunisarkozy.org) par le contribuable et se serait fait épinglée par la Cours des Comptes. Non seulement cette dépense de 410 000€ est indécente en période de crise, mais elle est inexplicable. En effet, ce site d’autopromotion a été créé sur la base de modèles gratuits ou presque. Le gros de la dépense vient donc des huit personnes engagées par Carla Bruni pour gérer les articles à poster. Une pétition circule sur changer.org pour demander à l’ex-première dame de France de rembourser les 410 000€ et de les verser à des associations caritatives.

Brèves d’indécences !....

La palme de l’indécence revient toutefois au vice premier ministre grec E. Venizelos qui se fait construire un nouveau bureau (les deux qu’il avait déjà au siège du Pasok et au ministère des affaires étrangères, étaient sans doute vétustes) pour un montant de 700 000€. Le grand luxe ! On pourrait en rire si le gouvernement n’avait pas, la veille, annoncé la fermeture de 118 écoles dès la rentrée prochaine afin d’économiser 300 000€…

Au lieu d’organiser de coûteuses cérémonies récompensant le meilleur cinéaste, écrivain, chanteur, et autres spécialistes de l’autocongratulation, il serait bon d’organiser la grande remise annuelle et européenne de l’Oscar de l’indécence. Le prix serait bien sûr un bon à payer aux Restos du cœur, MSF, ou autres associations aussi utiles, au choix de l’élu…

PS : "Madame Carla Bruni-Sarkozy se réserve de poursuivre tout propos qui porterait atteinte à son honneur dès lors qu'il serait imputé à la fondation qui porte son nom d'avoir bénéficié de financements qui n'ont jamais existé", selon un communiqué transmis à l'AFP par son avocat, Me Richard Malka. Dans un rapport du 15 juillet sur la gestion de l'Elysée, la Cour des comptes épinglait le fait que Mme Bruni-Sarkozy ait bénéficié d'"un site internet spécifique dédié" pour un coût à la charge de la présidence s'élevant à 410.000 euros sur la période janvier 2011-mai 2012. Carla portera-t-elle plainte contre la Cours des Comptes et contre mon blog qui ne m’a coûté que des heures de travail ?

Brèves d’indécences !....

Dernière minute : M. Copé a participé à un forum international organisé le 23 juillet par le magazine Forbes au Congo. Lundi le ministre écologiste Pascal Canfin s'est dit "choqué". Même s'il conteste la rémunération de 30.000 euros, montant avancé par le JDD, Jean-François Copé "assume totalement" cette conférence payée. Il en donne "souvent", a dit lundi son directeur de cabinet Jérôme Lavrilleux. "Seules celles qui sont organisées par des organismes privées donnent lieu à rémunération", a-t-il déclaré. De fait, la pratique des "ménages", médiatisée ces dernières années avec l'arrivée sur ce marché d'anciens chefs d'Etat et de gouvernement comme Bill Clinton ou Tony Blair, n'a rien d'illégal.

Nous avons dit indécent, pas illégal !

Tag(s) : #Coup de gueule