Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bulletin de santé d'Europa.

Après avoir lu les différents blogs venus de Grèce, j'ai eu envie de faire un petit tour européen de la crise, de me pencher au chevet d'Europa...

Bulletin de santé d'Europa.

Portugal : Une marée humaine, sans partis et sans syndicats, déferle sur le Portugal avec comme slogan, "Troïka, va te faire voir !" et en fond sonore la chanson "Grandola Vila Marena", symbole de la contestation au Portugal depuis la évolution des œillets. Même des militaires se sont joints aux manifestants…

Bulletin de santé d'Europa.

Italie : le mouvement Cinque Stelle, qui se dit "association de citoyens libres" et non parti politique, réunit 25,5% des suffrages aux législatives. « Il n’y a pas d’alternative à une renégociation de la dette », affirme son leader Beppe Grillo. C’est la réponse qu’il donne au vice-chancelier allemand Philip Rösler qui avait déclaré « il n’y a pas d’alternative à la politique de réformes structurelles engagée par Mario Monti ».

Bulletin de santé d'Europa.

Bulgarie : La Bulgarie a privatisé son réseau de distribution d’énergie sous le gouvernement de l’ex premier ministre. Aujourd’hui, de nombreux Bulgares estiment que l’Etat est pieds et poings liés aux trois entreprises gestionnaires de l’électricité. Celles-ci affichent des profits annuels de 15% alors que le prix du KWh ne cesse d’augmenter (plus de 100€ par foyer quand le salaire moyen est de 387€). La manifestation contre cette privatisation a tourné à la contestation générale du gouvernement de Borissov et la classe politique bulgare en général. Ce mouvement de colère est largement exploité par le parti xénophobe Ataka (Union Nationale Attaque, créé par le journaliste Sidérov en 2005 et qui se définit comme patriotique et nationaliste, contre la "tsiganisation" et la "turquisation" du pays, pour la peine de mort, pour la révision des traités européens).

Bulletin de santé d'Europa.

Espagne : Les indignados n’occupent plus les places publiques mais la colère du peuple a trouvé une nouvelle raison de s’exprimer. Des centaines de manifestants se relaient aux abords du siège du Parti Populaire de Rajoy, pour dénoncer la corruption. "Basta ya ! Dimision ya !!! Avec des taux d’intérêts à 6%, les nouvelles menaces des marchés financiers sur l’Espagne, les prochaines mesures d’austérité qui se préparent (gel des retraites, baisse des salaires…), Rajoy est mal parti !...

Bulletin de santé d'Europa.

Allemagne : L’instauration d’un salaire minimum légal pourrait devenir l’un des thèmes majeurs de la prochaine campagne législative. Actuellement, plus de 6,8 millions de travailleurs gagnent moins de 8,5€ de l’heure. Les bas salaires concernent 75% des salariés, un quart des Allemands ont des contrats précaires ou à temps partiel. A ces salariés pauvres, il faut ajouter 6 millions de personnes touchant l’allocation Hartz IV (équivalent du RSA). L’Allemagne qui gagne, qui se donne en modèle de réussite et de compétitivité, est bien discrète sur le sujet. Elle est minée par les inégalités et pourrait bien exploser, renvoyant la "gourou néolibérale" Merkel aux oubliettes de l’histoire !...

Bulletin de santé d'Europa.

Irlande : La récession continue. Le chômage, quasiment inexistant avant la crise, a bondi à 14,6 %. La consommation décline, année après année. Les Irlandais sont écrasés par leurs dettes privées, conséquence de la bulle immobilière. Actuellement, 400 000 Irlandais - sur une population de 4,5 millions - ont un emprunt supérieur à la valeur de leur propriété. Dans le même temps, les Irlandais subissent l'austérité. Depuis 2008, le pays a voté huit budgets de rigueur ! La TVA a été augmentée, de nouveaux impôts ont été créés, les aides sociales réduites... Ce tour de vis budgétaire est impressionnant : de 2008 à 2015, il atteindra 30 milliards d'euros, soit 20 % du PIB. Problème : il étouffe toute reprise intérieure. En février, des dizaines de milliers de personnes on manifesté contre les mesures d’austérité qu’ils subissent pendant que le gouvernement conclut un accord pour le sauvetage de l’Anglo Irish Bank !... Slogan : « Allégez le fardeau ! »

Bulletin de santé d'Europa.

France : Le Journal du Dimanche publie un sondage (900 personnes de plus de 18 ans selon la méthode des quotas) sur les femmes politiques. A la question "Quelle femme voyez-vous jouer un rôle important à l’avenir dans la vie politique française", 34% des sondés répondent Christine Lagarde et 31% Marine Le Pen. Les Français seraient-ils des veaux !... Marine Le Pen réclame un référendum sur le maintien de la France dans l’UE et Christine Lagarde est plongée jusqu’au cou dans l’affaire Tapie-Crédit Lyonnais. En nommant une juridiction privée pour régler le conflit opposant Tapie et la banque, l’ex ministre de l’économie sous Sarkozy a fait gagner 400 millions d’euros à l’homme d’affaires (les millions venaient des deniers publics et cette procédure douteuse mérite bien, en pleine crise, un minimum d’intérêt de la Cour de Justice de la République !...

On manifeste aussi contre l’austérité, les privatisations, les gouvernements corrompus en Roumanie, en Hongrie, au Royaume-Uni, partout…

Rien ne permet pourtant d’espérer une convergence des mécontentements et une dynamique commune à toute l’Europe (la précarité limite le potentiel d’organisation). Rien n’indique une issue progressiste à cette crise. On assiste plutôt à une émergence de l’extrême droite et du repli identitaire (Front national, Aube-Dorée, Ataka…) Les mouvements ouvriers s’épuisent. Les altermondialistes fourmillent de propositions mais se montrent incapables de fédérer un mouvement d’ampleur. Les indignés se mobilisent mais sans propositions globales. Les politiques les plus contestataires s’accrochent à la promesse d’une Europe sociale dont on ne voit pas quel "élément existant" pourrait la rendre crédible.

Dans le même temps l’Europe organise activement le recul des droits démocratiques, la casse des règlementations du travail et des prestations sociales. Elle instaure une "démocratie limitée" (voir le référendum sur Lisbonne en France, les pressions sur le vote grec, etc. Votez, mais votez bien, sinon on annule votre vote !). Pour renforcer le dispositif, la contestation presque partout est criminalisée et assimilée au terrorisme. La faiblesse structurelle des mouvements sociaux apparaît donc encore plus criante… Pour illustrer ce propos, je signale le tout nouveau théorème de Pill :

Le théorème de Pill : De passage à Paris cette semaine, les brillants économistes de Goldman Sachs sont venus prêcher leur vision du monde. Le chef économiste de la banque pour l'Europe, Huw Pill, s'est entretenu avec le Huffington Post. A la question : "Une recette miracle pour François Hollande ?", voilà ce que répond ce monsieur : "Il faudrait déplacer l’emprise de l’État vers le secteur privé. Ensuite, il faudrait s’appuyer sur une baisse des salaires générale, afin de regagner de la compétitivité. On estime que la France devrait réduire sa moyenne salariale d’environ un tiers, ce qui est politiquement impossible à imposer…" Français, devenez Grecs et tout ira mieux ! Vous Grecs, devenez Chinois. Et vous Chinois, restez esclaves !

L’immolé de Tunisie, Mohamed Bouazizi, a déclenché une révolution, celui de Nantes, chômeur de 43 ans en fin de droit, n’a pas déclenché grand-chose… sinon la "très forte émotion" de Jean-Marc Ayrault ! Notre responsabilité de citoyen consiste à permettre l’émergence d’un mot d’ordre et d’une modalité d’action qui puissent générer un mouvement suffisamment puissant pour contrebalancer l’UE, le système néolibéral, le pouvoir financier des "Goldman Sachs". Quand on lit le livre de Bénédicte Manier, "Un million de révolutions tranquilles" (Editions Les Liens qui Libèrent) on voit bien que tout est possible. Les mouvements tels que "Je ne paierai pas, Δεν πληρώνω, les actes de résistances civiles, les prises de pouvoirs locaux comme dans le village andalou de Marinadela, les activistes style Négawatt, Antipub, etc., sont les prémices d’un vrai changement. Qui (ou qu’est-ce qui) les fédérera ?

Marinadela : http://www.lesjoyeux.org/cinema-vendredi/films-passes2012/marinaleda-un-village-en-utopie/

Bénédicte Manier : http://www.editionslesliensquiliberent.fr/f/index.php?sp=liv&livre_id=56

Tag(s) : #billets