Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un bien bel été grec…

Depuis le 25 juin, Antonis Samaras (Nouvelle Démocratie) et Evangelos Venizelos (Pasok) ont formé un nouveau gouvernement et la Gauche démocratique (l’ex-troisième parti centriste au pouvoir) se retrouve dans l’opposition. Quelques ministres ont donc été remplacés, les plus méritants sont restés en poste :

- Athanasiou, ministre de la justice, s’est fait remarquer par son opposition à la loi antiraciste et a lutté contre la naturalisation des enfants étrangers nés en Grèce. La justice a des limites tout de même !

- Kedikoglou, porte parole du gouvernement, a juré ne jamais avoir été payé par l’ERT bien qu’il y ait bénéficié d’un CDI grassement rémunéré ! Un tel menteur saura forcément présenter les déclarations du gouvernement !

- Mitsotakis, ministre de la fonction publique, a été impliqué dans le scandale Siemens. Coupable mais non malhonnête !

- Adrianos, vice ministre des sports, aurait obtenu un doctorat en un temps record et dans des circonstances troubles… Mais pour le sport, faut-il de vrais intellectuels ?

- Georgiadis, ministre de la santé, ex membre du LAOS (équivalent FN) s’est vivement plaint du coût que représentent les sauvetages en mer de migrants en danger de mort… Ethique en toc !…

- Mihelakis, ministre de l’intérieur, a déclaré que la réunification des familles de migrants légaux est une chose dangereuse et marginale… Sûrement un copain de Vals !

- Avramopoulos, ministre de la défense, a réussi à nommer un secrétaire de la diaspora rémunéré 73 000€ alors qu’il existe déjà cette fonction au sein du gouvernement ! Défense des copains d’abord !

- Stournaras, ministre des finances, s’est illustré dans le truquage des statistiques lors de l’entrée de la Grèce dans l’Union monétaire. Faut pas être rancunier !

- Kapsis, vice ministre chargé de la télévision publique, est directeur de DOL (grosse entreprise de TV, radio, journaux). Etant juge et partie, il sera sûrement objectif !

- Christofilopoulou, vice ministre de la réforme de la fonction publique, elle a critiqué publiquement un député qui « entre partout où il voit de la lumière… ». Ça, c’est de la clairvoyance… Ce député est aveugle !

- Kostoulas, secrétaire d’état à l’immigration, est l’auteur d’un ouvrage négationniste à la gloire du Troisième Reich. Enfin quelqu’un qui puisse défendre une Grèce blanche, pure et saine !

Cette liste n’est sûrement pas exhaustive et nous pouvons espérer beaucoup de ce nouveau gouvernement. Avec de telles compétences, la Troïka peut bien aller jouer de la balalaïka sur les bords du Rhin, le gouvernement Samaras va sauver la Grèce !

Dès le 26 juin, la presse annonçait le licenciement de 12 000 fonctionnaires territoriaux et de l’Education Nationale, 2 000 employés de plus seront sacrifiés à l’ERT. Ouf ! Voilà 14 000 parasites de moins… Panagiotis Grigoriou met sur son blog la photo d’un graffiti athénien : Ζωη, που εισαι ? (Vie, où es-tu ?)

Au fait, la vie se fait-elle la valise aussi au Brésil, où la jeunesse de la classe moyenne rue dans les brancards ? En Egypte, dont la place Tarhir bat des records d’audience ?... A la Martinique, où les jeunes (dont 60% au chômage) ont fait bel accueil à Jean-Marc Eyrault ?...

Costas Sakkas

Costas Sakkas

En attendant, la Grèce glisse doucement mais sûrement vers le fascisme ordinaire. Costas Sakkas, un anarchiste grec, est en préventive depuis avril 2010, ce qui est contraire à toutes les lois en vigueur et à la Constitution. Costas est accusé d’appartenir à l’organisation « Conspiration des cellules de feu », ce qu’il a toujours nié. Son procès est toujours reculé faute de preuves. Il a entamé une grève de la faim le 4 juin et a été hospitalisé pour des problèmes de cœur. Au 32ème jour de sa grève de la faim, il est en dan­ger de mort. Un méde­cin qui l’a vu a déclaré qu« il « allait vers une mort cer­taine ». Son avocate parle de « vio­la­tion cynique et directe du Code de pro­cé­dure pénale, de la Constitution et de la Charte euro­péenne des droits de l’homme, concer­nant la déten­tion pro­vi­soire. »

Savas Mikhail

Savas Mikhail

Encore plus fort : Les fascistes de l’Aube Dorée (qui se réclament avec insistance de l’héritage du Troisième Reich), ont porté plainte devant la justice grecque contre un grand nombres d’intellectuels juifs, marxistes, voire les deux à la fois. Après examen de la plainte, le procureur a retenu deux noms : Savas Mikhail et Constantin Moutzouri. Le premier est un intellectuel remarquable, juif antisioniste et internationaliste, il est d’une immense culture et auteur d’une œuvre considérable. Le deuxième est rien moins que l’ancien doyen de l’école polytechnique. Ils sont accusés de diffamation (l’Aube Dorée est fasciste), d’incitation à la violence (il faut combattre l’Aube Dorée), d’atteinte à la paix civile (il faut manifester contre l’Aube Dorée). Le procès aura lieu le 3 septembre 2013, ce qui laissera le temps à l’Aube Dorée de poursuivre sa campagne antisémite contre leur bête noire, Savas Makhail, « un agent de la conspiration juive mondiale contre la Nation grecque, pour provoquer une guerre civile et établir un régime judéo-bolchévique » (sic !).

Nous aussi, nous avons le temps d’ici là de signer la pétition pour la défense des deux accusés et la dénonciation de cette incroyable soumission du gouvernement Samaras et de sa justice au groupe néo-nazi l’Aube Dorée ! Nous pouvons aussi manifester notre soutien à Costas Sakkas qui en a bien besoin. À SIGNER ICI : http://ekedde.wordpress.com/2013/07/05/texte-sakkas/

Tag(s) : #Grèce